samedi 10 mai 2014

Low cost

Signe de ces temps de crise : tout est à la baisse dans ce monde où les acteurs de la finance globalisée tirent les coûts vers le bas . Les revenus, les salaires, les prix… les marges des petits se ratatinent comme des peaux de chagrin tandis que celles des puissants enflent à vue d'œil.

Et chacun participe du phénomène en s'assurant le meilleur service/produit possible pour pas trop cher, quitte à mégoter un peu (trop) sur la qualité.

Un système dont on atteint rapidement les limites. C'est le cas de cette centaine de passagers d'un vol Palma de Majorque - Paris de la compagnie tchèque à bas prix Smart Wings, affrété par le voyagiste français Fram.

Ils ont été laissés en rade à Lyon et ont dû rejoindre la capitale française en bus… dix heures plus tard.

Pendant ce temps-là, leur avion avait redécollé avec un troupeau de touristes vers les îles Canaries. Probablement un autre vol low cost…

- - -

Billet initialement publié ici.