mardi 12 mai 2015

Allitération

Sachez-le : que ça vous chiffonne ou que ça vous chante, dans cette société qui s'effiloche, vous êtes fichés. Tous. Sans exception.

Le maire de Béziers et son envie de ficher les élèves musulmans n'est que la face émergée d'un iceberg fichtrement échafaudé. Les fauchés, les chauffards, les affranchis, les faucheurs, les flashés… Même les fachos… Tout un chacun a sa fiche depuis que l'homme a flanché dans le flicage de ses congénères.

Assez chafouins, les ficheurs ont même pris la choquante habitude de chouffer pour chiper les chiffres sans se faire chopper. Tous, donc, sauf ce fichu maire de Béziers qui nous chauffe avec son envie de ficher les élèves musulmans.

Pourquoi s'est-il échiné à afficher cette envie d'enfichage fascisant ? Pour que nous nous écharpions comme des chiens sur son choix. Les fiches, en fait, il s'en fiche. Ce qui le chatouille, c'est qu'on se fâche.

- - -

Billet initialement publié ici.