jeudi 12 janvier 2017

Malentendu

« On n'a pas été bons » sur la Sécu. Cette petite confidence de François Fillon, qui a le mérite de l'honnêteté, en dit long sur les infidélités qui déchirent les Français et leurs élus.

Après avoir sillonné le pays et consulté ses habitants pendant cinq ans d'alternance pour se forger une opinion, après avoir confié ses convictions dans deux livres, le candidat préféré de la droite se serait mal exprimé. Ou aurait été mal entendu.

Mais que celle ou celui qui n'a jamais fauté lui jette la première pierre. Quand ils consultent les Français, les candidats peuvent se tromper. C'est d'ailleurs un point qu'ils ont en commun avec les instituts de sondages. Dès lors, faut pas s'étonner que les Français n'accordent plus leur confiance à ces derniers.

Cela dit, vu qu'une moitié des Français passent son temps à se méfier de l'autre, tout le monde y trouve son compte.

- - -

Billet initialement publié ici.