jeudi 9 juillet 2015

Loup

Quel est notre plus redoutable prédateur ? Les réponses apportées par l'Organisation mondiale de la santé ne manqueront pas de vous surprendre.

Les requins ? Non. Ils ne sont responsables que d'une dizaine de morts par an, tout comme les loups, d'ailleurs. Les lions ? Pas davantage : ils ne font guère pire. On passe la centaine de victimes avec les hippopotames, le millier avec les crocodiles et les 2.000 avec le ver solitaire.

Ce sont les mouches tsé-tsé qui commencent à tutoyer les 10.000 et les chiens qui atteignent les 40.000. Arrivent ensuite les serpents (50.000) et les escargots d'eau douce (100.000). Qui est donc au top ? L'homme, responsable chaque année du meurtre de 475.000 de ses congénères.

Sans les moustiques (725.000), il serait même son principal prédateur. Bref, l'homme n'est pas un loup pour l'homme : il est pire que ça.

- - -

Billet initialement publié ici.