mercredi 21 septembre 2016

Avé

Les Gaulois ! Nos ancêtres ? La réponse appartient à Ernest Lavisse, qui a introduit le concept dans les livres d'histoire sous la IIIe République.

Lavisse qui écrivait : « Il y a dans le passé le plus lointain une poésie qu'il faut verser dans les jeunes âmes pour y fortifier le sentiment patriotique. Faisons-leur aimer nos ancêtres les Gaulois et les forêts des druides, Charles Martel à Poitiers, Roland à Roncevaux, Godefroi de Bouillon à Jérusalem, Jeanne d'Arc, Bayard, tous nos héros du passé, même enveloppés de légendes car c'est un malheur que nos légendes s'oublient. »

Ambiens, Helvètes, Pictes, Celtes… Notre bonne vieille Gaule était en fait un ramassis d'ethnies. Mais nous avions besoin d'un roman national et nous nous emparâmes de notre Gaule, inventée par Jules César pour désigner un territoire à envahir.

Bref : quand on vous parle de Gaulois, cherchez le conquérant.

- - -

Billet initialement publié ici.