vendredi 14 octobre 2016

Jacques

Battre, débattre, s'agiter, c'est fou comme la classe politique gesticule en ce moment. Et pas qu'à droite ! Les petites phrases du président sortant sur la justice épicent aussi, à gauche, le plat médiatique.

Et on en oublierait presque la bonne nouvelle : Jacques Chirac est sorti d'hôpital. On l'imagine, de retour à la maison, jeudi soir, au meilleur de sa forme, se servir une bière, demander à Bernadette d'aller s'occuper de sa petite monnaie et allumer le poste de télévision.

Et la, paf ! Il tombe sur TF1 et son débat des candidats à la primaire de la droite et du centre. La suite ? On la connaît. Sarkozy ? « Faut lui marcher dessus. Et du pied gauche, ça porte bonheur », lance Jacques. Juppé ? Là, c'est Bernadette qui balance : « Il n'attire pas les gens ».

Bref… La droite en France, c'est aussi compliqué que les Chirac.

- - -

Billet initialement publié ici.