vendredi 27 septembre 2013

Évasion

Étrange découverte pour des douaniers suisses, lors d'un contrôle de routine à Kreuzlingen.

En vérifiant un taxi français, ils ont mis la main sur 35 grenouilles appartenant à des espèces protégées par la Convention de Washington.

Le chauffeur de taxi ne disposait d'aucune autorisation adéquate ni de déclaration de douane en Suisse pour les introduire.

Les animaux ont été saisis, puis remis pour authentification à l'Office fédéral vétérinaire helvétique, sans qu'on sache combien de temps ils seront conservés avant d'être remis en liberté dans leur milieu naturel, ni qui paiera la note de grillons pendant ce temps-là.

En attendant, une procédure pénale a été ouverte et le chauffeur risque une amende de plus de 2.000 francs suisses (1.600 €).

Bref : il semblerait qu'entre la France et la Suisse, la contrebande de batraciens soit beaucoup plus contrôlée que l'évasion fiscale.

- - -

Billet initialement publié ici.