dimanche 20 juillet 2014

C'est la crise...

Voici quelques jours, la Cour des comptes rendait son rapport 2013 sur les comptes et la gestion de la présidence.

Où l'on apprend que 32 œuvres des musées nationaux et 625 meubles du Mobilier national étaient portés disparus en 2012 (et certains depuis très longtemps). On notera, outre cette disparition étrange du mobilier mis à la disposition de la présidence, la détérioration de ce dernier.

C'est Mediapart qui, s'appuyant sur les révélations d'employés du Mobilier national, l'institution héritière du Garde-Meuble royal, s'en inquiète.

Où l'on découvre que les meubles du salon d'argent ont été retrouvés en piteux état. Ce sont les chiens du précédent locataire qui auraient rongé les accoudoirs en becs de cygne des fauteuils. Des chiens qui crèvent de faim, des maîtres qui partent avec les meubles… C'est la crise pour tout le monde, même au sommet de l'État.

- - -

Billet initialement publié ici.