jeudi 6 novembre 2014

Paradis terrestre

Très révélatrice de notre époque, cette manifestation d'agriculteurs.

Que veulent-ils ? Moins de contraintes administratives. Ah, les contraintes administratives… Dans quel monde vivrait-on sans elles ?

Dans un pays merveilleux où tout pousserait grâce aux pesticides, fongicides et autres produits phytosanitaires. Les cultures seraient arrosées grâce aux puisements libres dans les nappes phréatiques et aux retenues d'eaux massives.

On cesserait même de s'encombrer avec les aléas climatiques en faisant pousser tout ça hors-sol et sous plastique.

Pareil pour l'élevage ! A quoi bon soumettre veaux, vaches, cochons et poulets à la froidure hivernale et aux coups de soleil estivaux ? On les abriterait dans des batteries. Et pour les protéger des maladies, on leur administrerait avec amour de bons antibiotiques.

Une sorte de paradis terrestre, quoi.

- - -

Billet initialement publié ici.