lundi 10 novembre 2014

Anniversaire

En novembre on commémore les grandes fins.

Celle de la république provisoire russe, en 1917. Celle, aussi de la Première Guerre mondiale, un an plus tard, ou encore celle du mur de Berlin, voici un quart de siècle.

De cette Europe bouleversée restent des images fortes, comme celle de François Mitterrand et Helmut Kohl main dans la main le 22 septembre 1984 au mémorial de Verdun.

On n'oubliera pas non plus dans ce chapitre des fins historiques de novembre celle du général de Gaulle. Quarante quatre ans après sa mort, que reste-t-il de l'héritage du fondateur de la Ve République ? Une hyperprésidentialisation constitutionnelle qui pousse à un exercice égocentré du pouvoir. Quant au gaullisme, il aura fini enterré par l'UMP, elle-même aujourd'hui victime de ces guerres de chefs induites par l'hyperprésidentialisation de la Ve République.

La boucle est bouclée.

- - -

Billet initialement publié ici.