mardi 16 février 2016

Fesses

On peut s'interroger sur le concept même de la lingette.

C'est qu'on en trouve pour tout, des lingettes. Se laver les mains, décrasser la cuisine, nettoyer la salle de bains, désinfecter la cuvette des toilettes, astiquer les casseroles, lustrer les meubles…

Comme si c'était difficile de prendre un morceau de tissu, de papier ou de ouate et d'y verser un peu du produit adéquat… C'est que des génies du marketing sont passés par là pour introduire dans les esprits hygiénistes l'idée selon laquelle hors la lingette, point de salut et prolifération bactérienne garantie.

Pire : ils ont réussi à faire croire qu'elles font gagner du temps. Évidemment, ils n'évoquent pas l'impact environnemental de ces concentrés de produits chimiques qui finissent à la poubelle ou dans les réseaux d'eaux usées.

Et en plus, comme disent les bébés, ça coûte la peau des fesses.

- - -

Billet initialement publié ici.