mardi 14 juin 2016

Terroristes

On commence à se faire une petite idée de ce qui énerve ces djihadistes. Les écoles, les universités, les médias libres et impertinents, les terrasses de bistrots, les salles de concert, les forces de l'ordre qui défendent l'État de droit, les discothèques gay… Bref, ils exècrent notre mode de vie.

Et nous, en face, on se perd en conjectures sur notre identité nationale. La France est-elle un pays catholique ou laïc ? Comme si ces fanatiques en voulaient essentiellement à la religion chrétienne ! Ils ont davantage de haine pour ceux qui n'ont pas de dieu que pour ceux qui en défendent un différent du leur.

Leur ennemi, c'est le mécréant, celui qui précisément se permet de douter de l'existence d'une divinité. Leur ennemi, c'est la femme ou l'homme qui se cultive ailleurs que dans les lieux de culte. Leur ennemi, c'est l'épicurien, celui qui choisit sa façon de vivre.

Ces terroristes sont en réalité terrorisés par la liberté de penser.

- - -

Billet initialement publié ici.