vendredi 5 septembre 2014

Oui, mais non

Une femme humiliée a-t-elle le droit de dire haut et fort sa colère ? Oui, mais pas si son homme est au sommet de l'état.

Doit-on empêcher nos marchands de canons de vendre des armes à ceux qui font la guerre avec ? Oui, mais non, car il faut préserver l'emploi.

Doit-on interdire la presse people, populiste et racoleuse, qui tire le niveau du débat public au dessous de la ceinture ? Oui, mais non : on s'emmerderait trop dans la salle d'attente du dentiste.

Doit-on en finir avec cette Ve République qui donne tous les pouvoirs à un seul homme susceptible d'oublier ses promesses ? Doit-on changer de régime, retourner au parlementarisme absolu ou développer le recours au référendum pour rendre au peuple la responsabilité de décider des lois qui régissent sa vie ? Oui, mais non, parce qu'on n'a pas que ça à foutre d'aller voter tous les dimanches.

" La schizophrénie est une maladie mentale se développant généralement au début de la vie adulte. Elle est caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec d’autres individus, ce qui entraîne des comportements et des discours bizarres, parfois délirants ", peut-on lire sur Wikipédia.

Bref. La France n'est pas coupée en deux. Elle est schizophrène.