mardi 3 novembre 2015

Les gueux

Mais d'où viennent ces vierges effarouchées par le « coup de com' » du passage de François Hollande chez Lucette Brochet ?

Sont-ce des poissons rouges ? Ont-ils oublié ce soir de janvier 1975 où Valéry Giscard d'Estaing et Anne-Aymone débarquaient chez un couple d'encadreurs, des « Français ordinaires », pour faire causette. La pluie, le beau temps, la santé, les sous… Devant les caméras de l'ORTF.

Et ces « Français ordinaires » du Salon de l'agriculture visités par Jacques Chirac ? Son terrain de jeu préféré… Qui a d'ailleurs beaucoup moins réussi à son successeur (« Casse toi pauv'con »).

Mais Nicolas Sarkozy s'est rattrapé par la suite. En janvier 2010, sur TF1, il répondait aux questions de onze « Français ordinaires » bien choisis…

Bref : rien de neuf. Depuis que les hommes vivent en société, ceux qui les gouvernent visitent les gueux. Avec parcimonie et couverture médiatique.

- - -

Billet initialement publié ici.