mardi 21 septembre 2010

Coucou

Aujourd'hui, j'ai eu peur. Je crois d'ailleurs comme beaucoup d'autres ici sur Twitter. Et si notre réseau social explosait...

Attention, hein, que les choses soient claires : pas une peur essentielle. Ceux qui me connaissent savent que j'ai connu bien pire

Oui, franchement, j'ai eu peur de perdre le contact avec vous. Et cette peur m'a fait comprendre un peu mieux ce que nous y faisons

Pour le reste, c'est un simple "coucou" qui me l'a fait définitivement assimiler. Là, vous allez me dire : "J'ai rien compris". C'est normal

Cette #twitstory qui va être longue et chiante, fait appel à
@Vinvin et @JCFeraud puis d'autres aussi mais dont le rôle est moins essentiel

Parce qu'au fond, ces deux gars, là, nous interpellent sur ce que nous venons faire ici. Et ça vaut le temps de s'interroger

Bref, aujourd'hui, alors que Twitter était en train de se barrer en quenouille, j'ai essayé de comprendre le pourquoi de notre présence

De la panne aussi. Et une fois les explications trouvées, je les ai partagées, pour éviter la propagation de ce truc

Là, j'ai vu plein de gens retweeter ces infos pratiques et ça m'a interpellé. Et puis bon. Tout ça s'est rapidement réglé

Dans l'intermède, j'ai pris le temps de vous lire, comme d'hab. Et j'en reviens à @JCFeraud dont je fais la connaissance

Ce garçon nous questionne, frères (et soeurs) humains (humaines) sur le sens de notre vie numérique et il a raison. Sur le "branding" aussi

Et puis voilà @vinvin qui demande à sa communauté quelle est la bonne dose de Doliprane à donner à sa môme de 7 ans

Le temps de finir de bosser, de boire et de manger, j'ai digéré tout ça en vous demandant de m'aider à vérifier si une application marchait

Je crois que dans ma vie numérique je n'ai jamais vu autant de monde répondre et ça m'a submergé, tout comme l'appli testée, d'ailleurs

Et j'ai recherché les réponses envoyées @vinvin pour le Doliprane de sa fille. Et j'ai relu les réponse @JCFeraud et j'ai compris, enfin

J'ai retrouvé ces premiers instants de la vie sur Internet où nous n'étions qu'une bande d'hurluberlus qui nous promenions à poil

Même pas peur de demander conseil. Pas de crainte d'afficher nos goûts musicaux. Juste une communauté mutuellement respectueuse

Je ne suis pas certain qu'Internet soit aujourd'hui en mesure de rester fidèle à cet âge d'or. Mais j'espère que nous en sommes capables

Le coucou gris ne construit pas de nid, mais la femelle dépose ses oeufs dans les nids des autres espèces

Et les autres espèces élèvent l'oeuf du coucou


Twitstory du 21 septembre 2010 sur la TL de @christreporter