dimanche 10 juin 2012

Cinq ans

Pas grand chose à dire, en fait. Méluche se prend une nouvelle branlée aux législatives après celle de la présidentielle. Je lui conseille de relire Don Quichotte.

Le FN a été parfaitement servi par l'UMP, comme prévu. Le PS sauve les meubles grâce à ceux qui croient encore qu'un président de la république ne gouverne rien seul.

Bref, la lepénisation des esprits a fait son chemin électoral. Marine se prépare déjà pour 2017. La gauche a intérêt à réussir. Il lui reste cinq ans.