samedi 16 juin 2012

Droite droite

1. "Comme pour le second tour de la présidentielle où l’ensemble des patriotes devaient voter pour la droite, j’appelle tous les électeurs – dont ceux du FN – à se reporter sur ma candidature et sans état d’âme, car il en va de l’avenir de la France." Nadine Morano.

2. "Les électeurs du FN partagent les mêmes valeurs qu'elle (Nadine Morano) et je partage les mêmes valeurs." François Fillon.

3. "Il n’y a aucune alliance avec le FN. Et je n’ai pas à recevoir de leçons de morale d’un Premier ministre, qui, lui, n’a aucun scrupule à faire alliance avec l’extrême gauche de Jean-Luc Mélenchon." Jean-François Copé.

4. "Nadine Morano aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN. Il faut rejeter tous les extrémismes, FN comme Front de Gauche." François Fillon.

5. "Il faut fiche la paix à nos candidats qui se battent comme des chiens." Jean-François Copé.

6. "Je n'ai de leçon à recevoir de personne." Nadine Morano.

7. "Nadine Morano ne menace pas plus la démocratie que ceux qui s’allient avec Jean-Luc Mélenchon qui est ni plus ni moins que le dernier avatar du Parti communiste." Thierry Mariani.

Je suis impressionné par une telle constance. Je vous jure.