vendredi 28 juin 2013

A poil

L'époque où l'homme devait être imberbe pour être beau est révolue. Le mâle dominant n'est en effet plus condamné à l'épilation intégrale : il suffit de regarder les people pour s'en rendre compte la référence est le « bear » (l'ours).

Moustache, barbe et torse velu : on peut sortir ses poils, à condition qu'ils soient soigneusement entretenus et les magazines pour hommes regorgent de conseils.

Le poil de l'homme aurait un tel pouvoir qu'une marque laitière vient de lancer une campagne de communication très virile avec un manteau confectionné à partir d'un million de poils de torse humain. Une redingote qui aura nécessité plus de 200 heures de travail.

Mais ça n'est pas tout : en Chine, le collant « poils de jambe » fait fureur.

Évidemment, ces poils dans le vent ça risque fort de défriser les marchands de rasoirs.

- - -

Billet initialement publié ici.