mardi 28 mai 2013

Les mots pour le dire

Comment appelle-t-on la fin d'un processus de chute ? La fin de la fin, le début de la fin de la fin ou le début du début ?

Épineuse question qui agite sondeurs et journalistes depuis que notre président de la République (ainsi, au passage, que le premier de ses ministres) cesse de descendre dans les sondages.

Cela donne du « Hollande et Ayrault enrayent leur baisse de popularité », du « La chute de popularité de François Hollande marque une pause », ou encore du « Popularité : Hollande et Ayrault remontent la pente ».

Remonter, descendre, des cotes, des côtes et des pentes… On sait bien qu'en politique, même quand la route est droite, une pente trop forte peut vous empêcher de grimper et qu'à la moindre panne de moteur, c'est la descente en marche arrière assurée.

On n'oubliera pas non plus que l'important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage.

- - -

Billet initialement publié ici.