samedi 30 janvier 2016

Diversité

Les jouets trop parfaits ne représentent qu'une partie de la réalité de notre monde. Lego et Barbie font des efforts pour intégrer cette évidence.

Il faut dire qu'il n'y a pas que des enfants « trop parfaits » qui achètent leurs jouets. Voilà donc qu'un nouveau personnage Lego représente une personne handicapée assise sur sa chaise roulante. Mattel, qui confectionne les poupées Barbie, lance des poupées rondes et de toutes les couleurs.

C'est qu'il est comme ça, le monde dans lequel nous vivons : on y croise des gens avec des kilos en trop, des peaux multicolores et des personnes privées de leur mobilité par un handicap. Cette diversité appliquée aux jouets surprendra tout le monde… sauf les enfants eux-mêmes !

En tout cas, ceux qui fréquentent les écoles normalement constituées : celles qui accueillent tous les gosses, sans la moindre distinction.

- - -

Billet initialement publié ici.