jeudi 7 janvier 2016

Pause

Difficile de cerner le modèle américain ultralibéral que certains rêvent de nous appliquer. C'est pourtant simple à comprendre. Il suffit de prendre des exemples.

Prenons celui de la pause. En France, la loi impose un temps de pause minimum égal à vingt minutes dès lors que le temps de travail atteint six heures par jour. Elles ne sont pas décomptées du temps de travail et si les salariés en abusent, ils peuvent subir une sanction.

Aux États-Unis, un employeur n'est pas obligé d'offrir des pauses à ses employés, mais s'il leur donne cette possibilité, elles ne peuvent être retranchées de leur salaire. Cas pratique : un gros centre d'appels américain vient d'être condamnée à payer un million d'euros à ses 6.000 salariés qui étaient ponctionnés depuis 2009 de leurs minutes de pause, même pour aller aux toilettes.

Alors ? Modèle français ou américain ? On fait une pause et on en discute ?

- - -

Billet initialement publié ici.