vendredi 12 novembre 2010

Héritage

Voilà, c'est un effet de l'âge : passé la quarantaine, quand on a brûlé la chandelle par les deux bouts, faut penser à écrire son testament

Donc je m'y colle : je vais dresser la liste exhaustive de ce dont nos enfants vont hériter. Je vous rassure, ça va pas être long

Regardez les enfants : voici les arrière-grands-parents. Coté paternel, là, une Gitane ramassée sur le bord de la route par un Gaulois égaré

Au même rang, on trouve de malheureux Polonais qui crevaient la faim au point de venir en France pour le plaisir de creuser la mine

Quelques centimètres plus loin, voici un vieux poilu qui, une fois rentré des tranchées, a fait une second mariage avec une Bosche

De leur union est née une fille qui, la guerre suivante, s'est amourachée d'un occupant. Il l'a engrossée. Elle fût rasée à la Libération

De ce mariage une autre fille a suivi. Elle a épousé un homme qui a perdu son âme en Algérie, dans une nouvelle guerre. Il en est mort après

Ce qui va vous revenir de vos ancêtres comprend des Juifs qui ont dû se cacher pour ne pas finir exterminés. Des anticléricaux aussi

Ajoutez-y des communistes qui ont sombré dans le fascisme. Mais surtout beaucoup de leurs enfants qui se sont révoltés contre eux

Sachez enfin que tous se sont battus pour survivre, résister à l'oppression, car nous n'avons aucun patrimoine, pas la moindre fortune

Evidemment, les enfants, un testament, quand on sent que ça va vous apporter plus d'emmerdes que d'avantages, ça peut se dénoncer

Je sais, il est maigre. Il n'y a pas plus de médailles que de noms célèbres. Mais je vous jure, cet héritage vaut la peine d'être accepté