vendredi 26 novembre 2010

Dictateurs

Terrible dictature élitiste sur Twitter. Eh ! Suivez davantage de followers ! Vous aurez un plus petit e-penis, mais une plus grande âme

Oui, j'ai écrit ce tweet qui m'a valu beaucoup de questions et je vais prendre le temps d'y apporter une réponse circonstanciée

D'abord parce que je ne supporte pas cette conception phallique : moins on suivrait les gens qui vous suivent et plus on serait puissant

Cette sorte de masturbation de sa propre TL risque fort de rendre tous ceux qui la pratiquent irrémédiablement sourds

Une certitude se forge en moi depuis un moment qui me pousse à croire que l'ère de la communication verticale est morte

Parler sans écouter, dire sans entendre, affirmer des certitudes qui n'ont jamais été soumises au doute est une faute inexcusable

Nos réseaux sociaux offrent aujourd'hui cette chance inestimable de pourvoir confronter universellement, librement, nos points de vues

Encore faut-il qu'ils puissent se croiser. En clair, cette Démocratie numérique ne fonctionnera que si et seulement si nous nous entendons

Mais je ne vais pas recommander de remplacer une dictature par une autre. Celle de l'e-penis est aussi violente que celle du follow-back

On me rétorquera qu'arrivé au delà d'un certain nombre de followings, c'est difficile de suivre tout ce qui se dit

Ma réponse : si vos capacités intellectuelles ne sont pas à la hauteur de la Démocratie numérique, restez des dictateurs