vendredi 5 novembre 2010

Père Noël

Je n'ai pas renoncé. Je n'ai jamais voulu croire ceux qui me disaient que tout ça, c'était des balivernes, des choses qui n'existent pas

J'imagine toujours une issue heureuse, même dans les pires moments. Je crois qu'à la fin, ce sont les gentils qui gagnent, forcément

Je reste convaincu que nos morts ne sont pas vraiment partis. Parfois même je leur cause, comme s'ils étaient là

Je ne crois pas en Dieu, mais je suis certain qu'il existe dans un endroit inconnu un livre de comptes

S'y inscrit automatiquement la somme des choses belles que nous accomplissons, tout comme celle du mal que nous faisons

Je vis chaque seconde en me disant que le jour venu, il faudra bien signer le bilan de cette comptabilité de nos vies

Je suis certain qu'à cet instant-là, on voit se dérouler chaque scène correspondant à chaque ligne. Chaque sourire et chaque larme

Je crois que toute chose donnée nous sera rendue un jour, sous une forme inimaginable aujourd'hui, pourvu qu'on n'attende rien en retour

Tout comme je suis certain que ce que nous aurons mal acquis dans la vie nous sera inéluctablement repris, à la fin

Oui, j'ai 44 ans, et je crois encore au Père Noël. Et tout petit déjà, je me battais contre ceux qui prétendaient qu'il n'existe pas