mercredi 23 septembre 2015

Contribuable

Ainsi donc, Le Figaro publie sur son site l'évaluation du coût pour le contribuable de la carrière de Michel Sapin. Le chiffre sonne comme il faut pour affoler les troupes : 19 millions d'euros. Pourquoi pas. Allons-y gaiement sur ce nouveau genre journalistique.

Interrogeons-nous, par exemple, sur le coût pour le contribuable des aides à la presse dont a profité Le Figaro.

On peut aussi se demander combien l'auteur de l'article, Éric Verhaeghe, a coûté au contribuable pendant sa scolarité à l'École nationale d'administrawtion ou alors qu'il était président de l'Apec (association paritaire pour l'emploi des cadres).

Bref, si on continue comme ça, il ne faudra pas vous plaindre le jour où il sera devenu obligatoire d'inscrire sur votre pierre tombale ce que vous aurez coûté tout au long de votre vie au contribuable en heures de scolarité, mois de chômage, journées d'arrêt de travail ou années de retraite.

- - -

Billet initialement publié ici.