samedi 28 janvier 2012

Messe

Exceptionnellement, ce week-end, la messe dominicale sera ouverte à 20 h 15.

Alors évidemment, quand le Sauveur aura fini d'expliquer comment il va renvoyer le diable des marchés brûler en enfer...

Quand il aura démontré qu'il est en mesure de rendre les cieux de l'emploi immédiatement plus sereins...

Un noble serviteur de l'information aura l'outrecuidance spontanée de l'interroger sur son entrée en campagne...

Le Sauveur prendra le temps de l'humilité et du recueillement. Celui qui sépare l'acte de contrition et celui de candidature.

" Comment pouvez-vous imaginer un seul instant que mon propre sort puisse m'intéresser davantage que celui de la France ? "

" Tant de gens souffrent. Leur avenir transcende le mien ", ajoutera le Sauveur.

" Je ne suis pas candidat à la présidence de la République. Je suis candidat à la survie de la France. "

Reste à savoir combien de fidèles se prosterneront devant le Sauveur.