vendredi 27 août 2010

Ségolène, Dominique, François et les autres...

On a grandi sur la planète du libéralisme mondialisé, dans l’univers du chacun pour son ego...

La notion de service public et le sens de l’intérêt général ont fait place au concept du « gagnant-gagnant ».

Comme si dans un concours effréné pour la survie de l’individu...

… chaque membre de l’espèce pouvait tirer le meilleur morceau en croyant qu’il est égal à celui de l’autre.

Les lumières morales se sont éteintes. Il faut dire qu’une génération de politiques a soufflé dessus avec ardeur...

… à grands coups d’affaires, de financements occultes de partis politiques, de paradis fiscaux, de villas et de yachts.

Ceux qui, précisément, sont le fruit de cette flamboyante dernière décade des Trente glorieuses...

... époque bénie de la modernité giscardienne, de la classe moyenne où deux français sur trois trouveront le bonheur.

École nationale d’administration, 1978-1980 : promotion Voltaire.

Ségolène Royal est née en 1953, Dominique de Villepin aussi. François Hollande en 1954...

Voilà une classe politique faite de femmes et d’hommes qui étaient des pré-ados en 1968...

... et des gens bien installés ou presque quand la misère sociale s’est mise à enfler au milieu des années quatre-vingt.

Quand le mur de Berlin s’effondre, ils sont dans la place.

Entre temps, quand ils avaient vingt ans et juste avant que le temps se gâte...

… ils ont croqué à pleines dents la première moitié de ces juteuses années soixante-dix.

Qu’est-ce qui pouvait bien à cette époque ruiner vos espoirs ? Comment ne pouvait-on pas croire que la vie allait vous sourire ?

Des épreuves ? Elles avaient été surmontées.

C’était la génération du progrès, de la modernité, de la liberté pour tout le monde et de la réussite pour chacun.

Après, c’est sûr, l’histoire a apporté de cinglantes déconvenues...

... mais pas toujours au point de vous faire douter de ces belles lurettes des vingt printemps.

Une génération d’optimistes, parfois égocentrés, où l’idéalisme tutoie le dogmatisme...

Ce sont ces femmes et ces hommes qui prétendent nous gouverner.

Twitstory du 27 août 2010 entre 21 h 30 et 22 heures sur la TL de @christreporter