dimanche 1 août 2010

Racailles

Les racailles sont parfois des rats qui caillent. Certains restent des cas où qu'ils aillent.

On peut toujours railler leur cas, vaille que vaille. Ils cherchent à survivre, comme nous tous.

Ils n'en sont pas moins les enfants des parents de notre douce France. Ce sont nos parents qui avaient besoin d'eux.

Ne pas être capable aujourd'hui de les accepter, avec leurs défauts, leur violence parfois,c'est cracher sur notre histoire.

Ceux qui transforment la mémoire, qui nous font croire que l'ethnie est la faute, ne sont plus dignes de parler en notre nom.

Ils crachent sur nos parents, sur notre passé, notre histoire. Ils n'ont plus le droit de parler en notre nom.

Dans les mines, dans les forges, dans les filatures, leurs parents ont donné de leur temps, de leur vie parfois.

L'injustice ne sera jamais une réponse à l'injustice.

Twitstory du 1er août 2010 entre 23 heures et 23 h 15 sur la TL de @christreporter