lundi 14 juin 2010

@JJBourdin_RMC #faispaslemalin

Cher @JJBourdin_RMC Je vous écris cette petwitte lettre pour tirer - sans boulets rouges - les choses au clair sur votre info du matin.

Twitter est ainsi fait : nous sommes plusieurs à avoir réagi. Nous attendons toujours votre réponse.

Vous affirmez sur Twitter qu'Alexandre @bompard a commencé à plier ses affaires, direction France Télévisions.

@JJBourdin_RMC Vous maintenez votre tweet du 21 avril. J'ai beaucoup de respect pour ceux qui ont de la constance.

Jusque-là, ça ne me posait pas de problèmes. Sur Twitter, nous jouons tous - moi aussi - à ce petit jeu depuis quelques semaines.

Ce qui me turlupine, en revanche, ce sont vos commentaires ce matin à l'antenne http://tux-pla.net/22u

Vous avez juré à vos auditeurs qu'Alexandre Bompard avait vidé son bureau vendredi.

Mon camarade @guybirenbaum n'est certes pas journaliste, mais ça ne l'empêche de vérifier les infos, lui.

Il est un peu sanguin, mais moi j'aime ça. Et en vous entendant, son sang n'a fait qu'un tour. Le mien aussi.

Ni une ni deux, il a demandé à visiter le bureau d'Alexandre @bompard et le résultat, vous le connaissez.

Je cite : « Je sors du bureau d'@bompard, cher @JJBourdin_RMC. Contrairement a votre info, zero déménagement. On vous aurait menti ! »

En parler sur Twitter est une chose. Faire croire à vos auditeurs que vous en avez la preuve en est une autre.

Vous allez me dire que c'était une métaphore, une façon d'illustrer le fait qu'il est pressenti pour la présidence de #francetelevisions

Vous me ferez peut-être remarquer que de nos jours, quand on change de fonctions, on déménage seulement son ordinateur portable.

On peut même avoir pris soin de laisser son bureau au dessus des nuages : le cloud computing, ça fonctionne.

Ou alors à l'ancienne : on recopie ses données sur une clé USB ou un disque dur externe.

Et là, vous êtes en train de vous dire : « c'est qui ce trou du cul de province qui vient me donner des leçons ? »

Ben oui, c'est vrai, je suis un « trou du cul de province » qui essaie de faire son boulot. Et nous sommes plusieurs dans ce cas.

Nous sommes plusieurs à nous intéresser à la question, par curiosité ou parce que c'est notre métier.

Et comme on joue collectif, ça nous avait permis de faire le boulot comme il faut http://twitpic.com/1wopxl

C'est tout bête, mais tant que notre cher Alexandre @bompard ne dit rien, sa nomination reste une #rumeur

Ce qui me gène par dessus tout dans votre façon de présenter cette info, c'est le côté un tantinet poujadiste.

Genre : « Attention, chers concitoyens, Nicolas Sarkozy fait main-basse sur les médias ».

Oui, notre cher président de la République fait tout depuis trois ans pour contrôler l'info. Tous les chefs d'Etat le font.

Je crois cependant qu'il y là une vision réductrice : un président de chaîne ou un patron de presse reste comme vous et moi un homme libre.

Aussi parce que, que l'on soit OS ou patron, ça n'est pas parce qu'on a passé un entretien d'embauche que le contrat est signé.

Je crois que les jeux de rôles du château sont tels que les intéressés eux-mêmes ne sauront rien jusqu'au moment de l'annonce.

Admettons l'hypothèse de la short list à trois noms. Oublions Patricia Langrand avancée un temps par @Eberretta

Nous avons tous pu procéder par élimination : si Rémy Pfimlin remplace Jérôme Clément à la présidence d'Arte ( selon @renaudrevel ) ...

Si Patrick de Carolis s'est grillé en s'entêtant à vouloir maintenir Patrice Duhamel ...

Ne reste qu'Alexandre @bompard … Mais qui peut aujourd'hui affirmer qu'il sera nommé demain ? Vous ?

Alors trois possibilités, cher @JJBourdin_RMC 

Soit vous tenez directement vos infos de Nicolas Sarkozy et j'ose pas imaginer ce qu'il vous demande en échange.

Soit vous avez réussi à faire installer des webcams dans dans le bureau d'Alexandre @bompard et on nage en plein Watergate.

Soit vous êtes comme nous tous : on ne sait pas. On suppute autour de fortes probabilités.

Votre tweet du matin et celui du 21 avril ont de fortes probabilités d'être confirmés dans les jours qui viennent.

Mais ce matin, c'était du vent. Et ça a fait froid dans le dos des salariés d'Europe 1 et de France Télévisions.

Twitter est ainsi fait, cher @JJBourdin_RMC  : quand on reçoit des messages, c'est mieux d'y répondre.

#faispaslemalin

Twitstory du 14 juin 2010 entre 23 heures et 23 h 30 sur la TL de @christreporter