dimanche 13 juin 2010

La guerre des leurres

Dans l'espace numérique existe un lieu où les oiseaux peuvent déployer leurs ailes, libérer leurs plumes. On appelle ça la cuicosphère.

Chacun peut y cuitter comme bon lui semble. C'est une liberté précieuse.

On y trouve toute sorte d'espèces : des perroquets qui répètent, des pigeons qui attendent les miettes, des moineaux qui picorent.

Parfois des tourtereaux convolent, des martins-pêcheurs sortent de très belles prises. Mais pour la plupart, il s'agit d'oiseaux migrateurs.

Car la cuicosphère est en perpétuel mouvement. C'est sa nature.

Tous cherchent et beaucoup suivent pour trouver des cieux cléments et de la nourriture.

Ces migrations sont toujours dangereuses : parcourir de nouveaux territoires. Affronter les prédateurs, les aléas météorologiques.

Alors la plupart des migrateurs de la cuicosphère cherchent un congénère pour leur montrer le chemin : le meneur.

Certains meneurs sont officiellement désignés car c'est leur métier : ils ont la carte.

D'autres meneurs n'ont pas de carte, mais connaissent très bien le chemin.

La plupart des migrations, subies ou voulues, se passent sans encombre. Mais certaines sont... Incertaines.

Car il arrive que des meneurs, avec ou sans carte, indiquent à leurs ouailles de fausses directions.

Ce sont des meneurs facétieux. On les appelle les droleurs, par opposition aux meneurs austères, qui ne sont jamais facétieux.

Dans la cuicosphère, la plupart des migrateurs facétieux suivent les droleurs, en sachant ce qu'ils font : des facéties.

Dans la cuicosphère, certains les suivent, ces droleurs, en ne sachant pas qu'ils sont droleurs : ils risquent de se perdre.

Ils sont induits en erreur du fait que certains droleurs sont des meneurs avec une carte.

C'est un comportement qui fâche les meneurs austères, soucieux de ne pas induire les ouailles en erreur, comme @zaraA @xternisien

C'est le cas de @florencedesruol : meneuse austère sans carte.

Aux antipodes de Florence : @vincentglad : meneur droleur avec carte.

De plus en plus souvent, ces deux meneurs se prennent le bec.

Certaines ouailles en rient, d'autres en pleurent. Certaines suivent, d'autres sont dupes.

Florence a volé dans les plumes de Vincent. Et Vincent a volé dans les plumes de Florence.

Chacun a fait appel à ses ouailles, pigeons ou meneurs, pour grossir les troupes au combat.

@florencedesruol compte sur @zaraA @xternisien @Dugomo @delphine_d @maxitendance @mancioday @unautrecompte

@florencedesruol compte aussi sur @xoxobcapucine @cyrilpaglino @william_rejault @jcferaud @isabelleotto @rosselin @irisgaudin

@vincentglad compte sur @alexhervaud @krstv @fluc @alphoenix @abstraitconcret @esperluette @chamoi @moom_blog @lucille_h

@vincentglad compte aussi sur @Vadim_Poulet @desgonzo @rafluo @smvhr @HenryMichel @norabz @johanhufnagel

Enfin, c'est ce qui se dit sur les soutiens respectifs de @florencedesruol et @vincentglad

Peu importe. Jusque là, leurs prises de bec faisaient partie du décor ordinaire de la cuicosphère.

Jusqu'à cette guerre des leurres. Car les meneurs excédés créent parfois des leurres, pour qu'eux et leurs ouailles puissent se défouler.

Une guerre qui a fait des cuicmorts dans la cuicosphère.

Nous avons ainsi assisté à la naissance, la mort et la résurrection de @twittpoubelle

A la revanche de @mixbeat suivie de l'envol des leurres: @mixbite @mixboul @mixbet @meaxbite @mixteub

Une guerre qui est probablement allée trop loin de l'esprit des droleurs premiers avec la naissance et la mort de @_GLADiator__

Après un dernier cuitt concernant @annaminou

Pourtant @amauryguibert meneur avec carte était intervenu quelques jours plus tôt pour siffler la fin du match.

« Nos fins de journée sont souvent pourries par les clashs de @florencedesruol et @vincentglad », écrivait-il.

@dreamzdealO m'a dit : « C'est simple. Pour le bien de sa TL, il faut éviter de suivre à la fois @florencedesruol et @vincentglad »

J'aime beaucoup @dreamzdealO mais je ne suis pas d'accord : je veux continuer à faire cohabiter les deux sur ma TL.

@vincentglad : oublie @florencedesruol - @florencedesruol : oublie @vincentglad

Il y a assez de place dans l'espace aérien de la cuicosphère pour éviter les collisions entre droleurs et austères.

J'aime les droleurs et les austères, avec ou sans carte. Mais j'aime pas quand ça sent l'oeuf pourri dans la cuicosphère.

Twitstory du 12 juin 2010 entre 23 heures et 23 h 30 sur la TL de @christreporter